STANDARDS DE L'OIE DE TOULOUSE
 

L'Oie de Toulouse à bavette

Encore appelée "Oie de Toulouse type industriel", cette race originaire du sud-ouest de la France a été ultérieurement façonnée par des éleveurs anglais pour aboutir à sa forme actuel. C'est une oie énorme au corps, court, trapu et massif. Son dos est quasi rectiligne et sa poitrine, profonde, est très proéminente. Chez les adultes, la panouille pend jusqu'à terre. Sa queue est courte. Ses ailes sont larges et pas trop longues. Sa tête, portée fièrement et horizontalement par un cou de longueur moyenne très gros et vertical, est courte et large.

Elle arbore une belle bavette (repli de peau situé sous le bec et la gorge). Ses yeux ont un iris châtain foncé et sont ourlés d'un filet route vif. Son bec, très fort et très épais à sa base, est légèrement courbé et terminé par un onglet blanc rosé. Les deux tiers postérieurs du bec sont rouge-orangé, le reste vire progressivement au rose en allant vers la pointe. Les tarses sont forts et gros, de couleur mandarine, avec des ongles foncés. Le plumage est abondant et très épais. La tête, la partie arrière du cou, le dos, les ailes et la queue sont gris foncé.

Chaque plume arbore un liseré blanc grisâtre. L'avant-cou, la poitrine et les cuisses sont gris plus clair. Toute la partie arrière est blanche.

Poids du jars : de 9 à 10 kgs
Poids de l'oie : de 8 à 9 kgs
Poids de l'œuf : au moins 160 grammes

L'Oie de Toulouse sans bavette

Encore appelée "oie de Toulouse type agricole", c'est une oie un peu plus légère et un peu plus svelte que son homologue à bavette. Son corps aux contours arrondis présente des formes harmonieuses et régulières qui lui confèrent une silhouette élégante. Elle possède une double panouille bien développée. Sa queue est assez courte. Ses ailes sont longues, mais sans dépasser le bout de la queue. Sa tête, portée par un cou long chez le mâle, plus court chez la femelle, est fine ; elle s'amincit de la nuque jusqu'à la base du bec. Ses yeux à l'iris châtain sont ornés d'un filet oculaire orange clair. Son bec, à l'onglet légèrement recourbé à son extrémité, est de couleur orange pâle. L'onglet est blanc rosé. Les tarses moyens et bien proportionnés sont de couleur orange. Son plumage est abondant et serré, de la même couleur que celui de l'oie de Toulouse à bavette.

Poids du jars : de 8 à 10 kgs
Poids de l'oie : de 6 à 8 kgs
Poids de l'œuf : environ 160 grammes
 

Dernières modifications le 23 décembre 2012